Déjà 5172 participations

Le SNUipp-FSU se mobilise depuis longtemps sur cette question. Tout d’abord pour demander la réappropriation du temps d’APC (activités pédagogiques complémentaires, 36 h annuelles) afin que les équipes puissent s’en saisir selon leurs besoins. Prévues pour l’aide à la difficulté scolaire ou le travail personnel, elles sont souvent devenues « du soutien » et une contrainte pour les élèves comme pour les enseignants. Cette action de réappropriation a permis notamment de poser publiquement la question du temps de travail enseignant.

L'action se poursuit avec une enquête "flash" du SNUipp-FSU auprès de la profession. Il s'agit d'entrer toutes les heures consacrées au métier sur une semaine. Ces données permettront d'entamer des discussions avec le ministère sur cette question du temps de travail.

Le SNUipp-FSU s'engage pour obtenir une redéfinition du temps de travail des enseignants du primaire afin de le réduire.

La consultation est terminée. Il n'est plus possible de participer. Nous vous remercions de votre confiance.


SNUipp-FSU - 128 Bd Blanqui 75013 Paris - 01 40 79 50 00 | Mentions Légales